LE CLAVIER

 


 

L'utilisation de ce clavier permet de s'abstenir de l'ordinateur. On se retrouve donc avec le panneau d'affichage à LEDs relié au clavier par une liaison RS232. Le clavier gère la durée du combat, la durée et les points relatifs à l'immobilisation, les points et pénalités. Sur la photo, trois touches sont inutilisées et sont remplacées par des straps. Les règles d'arbitrage étant en évolution permanente, ces trois touches sont en réserve pour des modifications futures.

Les fichiers nécessaires à la fabrication sont les suivants :
Typon de la carte clavier
Schéma d'implantation de la carte clavier
Schéma structurel de la carte clavier

Plan de perçage de la carte clavier
Décocher les options d'ajustement avant d'imprimer.
Attention, seuls sont repérés les emplacements des perçages, adapter le diamètre du forêt (Touche, fixation, buzzer)
Ne pas percer l'emplacement des trois touches actuellement inutilisées (et remplacées par des straps).

Programme du PIC 16F628
Source en assembleur du programme
pour celui qui voudrait apporter des modifications,
merci de me le signaler afin que je mette un lien sur le nouveau programme.
Le programme n'utilise pas l'UART du 628 et la taille du programme permet de le porter sur un 16F84,
il faut juste modifier les premières lignes du programme source.
(Opération que je ne ferai pas étant donné que le 16F84 n'est plus fabriqué par Microchip).

Nomenclature :

Résistance



Condensateur



Circuit intégré

Quartz
Bouton poussoir
Buzzer
Picot
Entretoise



R1, R2, R3
R4
R5
R6
C1, C2
C3, C6
C4
C5
U1
U2
Q1
S1 à S24
Q2
X1, X2, X3, COM1



100
10 k
Réseau SIL 8 x 100 k
1 k
22 pF
22 uF 16V
100 nF en CMS boîtier 1206
100 µF 6,3V
16F628 + support 18 broches DIL
78L05
4,096 MHz taille basse
Voir les couleurs sur la photo
Non polarisé, miniature pas de 10.16 mm
ou fils directement soudés sur la DB9s
4 exemplaires M3 x 10mm pour fixation de la carte sur la face avant
Fonctionnement :
Chaque action sur une touche du clavier est confirmée par un beep.
La durée du combat ( les trois touches en haut et à gauche ) :
- Elle est paramètrable de 1mn à 6mn 30s uniquement lorsque le chronomètre est à l'arrêt (S21, rouge).
- Elle peut être réinitialisée pour la durée de combat programmée (S20, noire).
- Le chronomètre est mis en fonctionnement ou arrêté par une action sur la touche M/A (S19, jaune).
- La fin du combat est signalée par un beep du clavier.
L'immobilisation ( les trois touches en haut et à droite ) :
- Elle est paramètrable à 20 ou 25s pour un ippon uniquement lorque le chronomètre est à l'arrêt (S17, rouge).
- Elle doit être forcée à 0 avant le début du chronomètrage (S16, noire).
- Le chronomètre est mis en fonctionnement ou arrêté par une action sur la touche M/A (S22, jaune).
- Le marquage des points est réalisé par un segment de LEDs qui représente la position du bras de l'arbitre.
- Pour un Ippon, les trois segments de LEDs sont allumés.
- Le Waza-ari et le Ippon sont signalés par un beep clavier.
Les points ( la rangée horizontale des huit touches jaunes ) :
- Une action sur la touche incrémente la valeur concernée.
- Pour un Koka ou un Yuko, si l'affichage est à 9, même sur une nouvelle incrémentation, le chiffre reste figé.
- Deux Waza-ari sont comptés automatiquement par un Ippon.
Les pénalités ( la rangée horizontale du bas, sauf la touche verte) :
- Pour chaque Shido, la pénalité est automatiquement décalée et le point reporté sur l'autre Judoka (Touche jaune).
- Un Hansoku-make implique l'affichage d'un Ippon pour l'autre Judoka (Touche rouge).
Le rattrapage d'erreur ( touche verte ) :
- Si une erreur de marquage a été retranscrite sur le panneau, une action sur S13 (verte) revient sur l'affichage précédent.
- Cette touche verte permet de revenir sur une profondeur de deux erreurs consécutives.
Nouveau combat ( touches blanches) :
- Une action simultanée sur les deux touches blanches permet de revenir sur les paramètrages déjà programmés.
- Temps de combat préprogrammé, Immobilisation à 00, Pénalités et Points à 0.
L'intégration dans le coffret

Le circuit imprimé est prévu pour s'intégrer dans un boîtier le la marque Retex référence RA.1. Le plan de perçage de la face avant est déjà fourni au format Acrobat.
Il faut créer l'ouverture pour la fiche DB9 mâle, destinée à l'alimention et à la liaison RS232 de la carte clavier. Passez les trois fils par cette ouverture et souder :
- la masse (noir) sur la broche 5,
- la transmission du signal (jaune) sur la broche 3,
- l'alimentation (rouge) sur la broche 9.


Monter ensuite la fiche sur le boîtier.
Dans ce cas, j'ai utilisé des vis M2 x 6mm à tête fraisée.
Fixer le circuit imprimé, à l'aide des entretoises sur la face avant.
Visser la face avant sur la demi-coquille du coffret Retex.
Assembler le boîtier (photo ci-dessous).
La liaison entre le panneau à LEDs et le clavier est réalisée avec un cordon DB9 femelle / femelle - broche à broche.

Tous les composants sont disponibles chez la société Electrome de Pau. Le lien est sur la page d'accueil.
Étant donné la complexité du montage, il n'évoluera que lors de modifications des règles d'arbitrage.
Dernière mise à jour du 27 Novembre 2006.
<< Accueil