TÉLÉCOMMANDE HF 8 VOIES - Le récepteur
 

Pour répondre à trois questions souvent posées, je ne fabrique ni ne modifie ni ne chiffre mes montages à la demande.

C'est une télécommande HF huit voies.
Le récepteur analyse le signal HF en provenance de la télécommande.
Une fois le signal identifié il donne l'ordre correspondant à un relais.
Il y a deux modes de fonctionnement :
Si le cavalier S3 est en place ( petite photo ), une impulsion sur un BP de la télécommande implique une impulsion du relais.
Si le cavalier S3, n'est pas implanté ( photo ci-dessous ), une impulsion sur un bouton poussoir change l'état du relais.

Les deux cavaliers supplémentaires peuvent être utilisés pour d'autres options à développer.

 

Pour réaliser le récepteur vous aurez besoin des fichiers suivants :

- Schéma structurel du récepteur
- Typon du récepteur
. Sous Acrobat, décocher les options d'ajustement pour obtenir l'échelle 1.
- Schéma d'implantation des composants

- Le fichier destiné à le programmer - Clic droit et enregistrer la cible sous ...
- Le fichier assembleur -Clic droit et enregistrer la cible sous ...
. pour ceux qui désirent effectuer des modifications

Ci-contre le cavalier implanté pour le mode monostable.


Câblage :

Il n'y a pas de problèmes particuliers.
Les perçages destinés aux relais, cavaliers, picots et diode D5 et conducteurs s'effectueront à 1mm de diamètre.
Ceux pour les borniers au diamètre de 1,2 mm et quatre emplacements des fixations à 3,2 mm.
Le circuit sera recouvert coté cuivre par un vernis ( évite l'amorçage au niveau des borniers sur charge inductive ).

Nomenclature :
Résistance


Condensateur



Circuit Intégré

Transistor
Résonnateur
Diode

LED
Récepteur
Relais
Cavalier

Bornier

Picot
Antenne
Entretoise
R1, R2, R3
R10 à R80
R11 à R81
C1
C2
C3, C4, C5, C6
C8, C9
U1
U2
Q10 à Q80
Q5
D11 à D81
D5
D10 à D80
RX1
K10 à K80
S1, S2,
S3
X0, X12
X1C à X8T
REC, X0B
X1
-

10 k
1 k en 8 exemplaires
4,7 k en 8 exemplaires
100 nF Céramique CMS 1206 (ou soudage à plat d'un condensateur traditionnel)
100 µF 16V
22 µF
22 pF Céramique
78L05
16F628 + support 18 broches DIL
BC 337 en 8 exemplaires
4 Mhz Céramique
1N 4148 ( diodes de roue libre en 8 exemplaires )
1N 4002 ou 1N 4004 ou 1N 4007 ( diode de sécurité - inversion de polarité )
Rouge 3mm ( une par voie de réception )
433,92 MHz - Radiometrix + barrette tulipe pour support ( voir photo )
12V - 2 inverseurs - miniature
Barrette 2 broches + cavalier ( Adressage de la télécommande)
Barrette 2 broches + cavalier ( Modes monostable / Bistable )
2 broches, pour alimentation 12,6 V
4 broches x 4- sortie du contact travail des relais
Réception HF et masse pour grip oscillo
Conducteur de longueur 17 cm ( pour 433 MHz )
M3 x 10mm plastique + vis M3 x 6mm en 4 exemplaires

Le récepteur Radiometrix a été acheté chez ELECTROME (lien sur la page d'accueil). On le trouve chez d'autres distributeurs.
Le modèle actuel est blindé, on ne voit donc pas les composants du module. Le brochage est identique.
La fréquence disponible n'est peut être pas celle indiquée sur la nomenclature.
Il faut adapter dans ce cas la longueur de l'antenne.

Fonctionnement :

Analyse succinte de la réception d'une trame.
L'unité est considérée comme une durée de 250 µs.

1. Attente d'un état logique 0 durant 1,5 ms ( inter-trame ).
2. Attente du premier front montant ( Start ).
3. Attente du front descendant ( fin du Start ).
4. Attente d'une durée de 1,5 bit ( milieu du bit à lire ).
5. Lecture du bit ( 1 : bouton poussoir S8 actionné ).
6. Attente d'une durée inférieure à 1 bit.

On se retrouve au milieu du Start du deuxième bit.

7. Attente du front descendant ( fin du Start ).
8 . Attente d'une durée de 1,5 bit ( milieu du bit à lire ).
9 . Lecture du bit ( 0 : bouton poussoir S7 relâché ).
...

Une trame est lue puis mémorisée.
Elle est comparée à la trame suivante.
Il faut que plusieurs trames successives soient identiques pour valider la sortie relais correspondante.

 

Calibre de l'amplitude : 2 volts / division
Calibre de la base de temps : 500 µs / division

Analyse succinte du programme.

A.


B.

Lors de la mise sous tension, les huit relais sont désexcités.
Le logiciel attend une trame valide et la mémorise.
Une deuxième trame est lue, mémorisée et comparée à la première.
Si les deux trames sont différentes, on revient en A, sinon on continue le programme.
Une troisième trame est lue, mémorisée et comparée à la première.
Si les deux trames sont différentes, on revient en A, sinon on continue le programme.
On lit l'état du cavaliier pour déterminer le mode de fonctionnement.
- Si on est en mode impulsionnel, on identifie le BP actionné et on excite le relais correspondant.
- Si on est en mode bistable, on identifie le BP actionné et on change l'état du relais correspondant.
Attente de 2 secondes pour éviter les rebonds du poussoir. On revient en A.

Remarques : si la bobine d'un relais est excitée, la LED associée est allumée.
Lorsqu'une touche de l'émetteur est actionnée, le récepteur décode cette action et se met durant 2 secondes en attente.
Ce fonctionnement a été retenu pour la gestion des rebonds des contacts en mode bistable et pour la gestion du mode monostable.
Il est donc inutile après action sur une touche d'essayer d'actionner rapidement une autre touche du clavier ( sans effet ).